Les premiers prototypes de jeux Nintendo révélés

Les vidéos et les captures d’écran des premiers prototypes de jeux Nintendo apparaissant en ligne proviendraient d’une fuite de code source.

Une nouvelle fuite de code source des premiers prototypes de jeux Nintendo a été signalée, avec des vidéos de prototypes de plusieurs titres classiques de Nintendo, notamment Yoshi’s Island et Super Mario Kart, apparaissant en ligne. Cette fuite pourrait inclure le code source d’autres jeux comme Super Mario RPG, Star Fox 2, F-Zero et même Pokemon Diamond and Pearl. Il existe également des premiers modèles pour des personnages bien-aimés comme Yoshi et Donkey Kong en circulation.

Cette fuite pourrait être liée à une autre qui a été signalée pour la première fois en mai, où plus de 2 terrabytes de données ont été diffusés. Selon le modder Crash, RouteFree, responsable d’iQue, a été piraté, ce qui a entraîné une énorme fuite de données N64, GameCube et Wii. iQue était une console vendue exclusivement en Chine pour lutter contre le piratage des jeux Nintendo là-bas. C’était essentiellement un N64 miniature et on pouvait jouer des titres comme Legend of Zelda: Ocarina of Time et Mario Kart 64.

Si ces fuites sont légitimes, cela pourrait être une énorme victoire pour la scène de piratage de la ROM, donnant aux moddeurs la possibilité d’apporter ces classiques sur PC et même de les éditer. Avoir accès à plus de code source et à d’autres données pourrait faciliter le processus pour ces communautés, bien que certaines se soient déjà révélées suffisamment ingénieuses pour désosser le code source afin de créer un port PC fonctionnel de Mario 64 sans l’aide de fuites. Cependant, la durée de ces projets est toujours en question, car la légalité de ces efforts est souvent remise en question et Nintendo a prouvé qu’il n’avait pas peur de poursuivre ces créateurs en justice.

Tags :

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      GamerNetwork.fr
      Logo
      Créer un nouveau compte
      Réinitialiser le mot de passe